sabato 20 giugno 2015

Les Chrétiens persécutés

Près de 200 millions de chrétiens 
seraient victimes d’intimidations, de discriminations, de violences.




Depuis longtemps circulaient des rapports alarmants, ceux du département d’État américain qui, chaque année, recensent les atteintes à la liberté de croyance, ceux des défenseurs des droits de l’homme comme Amnesty International, du Vatican et du Conseil œcuménique des Églises (à majorité protestantes) : tous concluaient à la dégradation de de la situation des chrétiens (catholiques, protestants, orthodoxes) dans le monde, en raison notamment de la montée des radicalismes religieux – islamiste au Proche-Orient ou en Afrique, hindouiste en Inde – et de la permanence des régimes d’athéisme militant en Corée du Nord, en Chine, au Vietnam, à Cuba.
Souvent exploitée pour des raisons identitaires et communautaires, la révélation de « discriminations antichrétiennes » a mis longtemps à émouvoir la communauté internationale. On lui opposait, fort légitimement, que les chrétiens n’ont pas le monopole de la souffrance religieuse. Que d’autres communautés, comme les bouddhistes tibétains ou les musulmans modérés dans bien des régimes arabes, sont aussi quotidiennement persécutées. Et que le christianisme – des croisades à l’Inquisition, des conversions forcées dans les Amériques aux pogroms anti-juifs d’Europe de l’Est – a été la religion la plus persécutrice de l’histoire.

Livre conseillé :

Le livre noir de la condition des chrétiens dans le monde

Ouvrage collectif sous la direction de Jean-Michel di Falco, Timothy Radcliffe et Andrea Ricardi, coordonné par Samuel Lieven.
Editions XO (Bernard Fixot)

sabato 13 giugno 2015

Sacro Cuore di Gesù



Atto di Consacrazione della famiglia
al Cuore divino di Gesù

 
Sacro Cuore - Suore di Villa Piaggio di Alassio (Copyright P. Gilles)



Cuore dolcissimo di Gesù
che hai fatto la consolante promessa di benedire
quelle case in cui viene esposta l’immagine del tuo Cuore,
degnati di accettare la consacrazione
che ti presentiamo della nostra famiglia.
Noi intendiamo proclamare solennemente che 
tu sei il nostro Dio e noi le creature che tu ami.
Regna sulla nostra mente per mezzo del Cuore
Immacolato di Maria, tua Madre.
Fai discendere sopra di noi le tue benedizioni.
Benedici noi nelle nostre attività, nelle nostre imprese,
nella nostra salute, nei nostri interessi.
Benedici tutti noi nella gioia e nel dolore,
nella prosperità e nelle avversità, ora e sempre.
Fa’ che regni in mezzo a noi la pace, la concordia,
il rispetto, l’amore reciproco e il buon esempio.
Cuore divino di Gesù, venga il tuo regno.
Amen.

venerdì 12 giugno 2015

PSAUME 18



Psaume 18

David ne tarit ni de mots ni d’éloges pour exprimer à Dieu la gratitude de son cœur. Car il le sait : s’il est en vie, s’il occupe encore et toujours le trône en Israël, il ne le doit qu’à l’action surnaturelle de la toute-puissance de Dieu en sa faveur. Remarquons aussi le fait que, pour nous comme pour David, notre salut est le résultat de la même opération de Dieu : l’acte par lequel, quittant son ciel de gloire, Dieu Lui-même, en personne, déchire le ciel et franchit la distance qui nous sépare de Lui  pour se porter à notre secours.

Que Dieu nous donne d’apprendre de la fidélité de Dieu dans le témoignage rendu par David, comme dans le sort que connut Jésus. Dieu ne fait défaut à aucun des projets et desseins qu’Il a en vue pour les Siens ! Qu’Il nous donne de rester dans la paix, le repos et la pleine confiance en Sa grâce et Sa souveraineté en notre faveur !


Gilles Georgel

video

Texte: A.E.L.F.
Antienne: Lucien Deiss
Interprétation:  chœur des moines de Tamié

Antienne :  “Ouvre mes yeux à tes merveilles aux splendeurs de ta loi”

- Les cieux proclament la gloire de Dieu, le firmament raconte l'ouvrage de ses mains. *
Le jour au jour en livre le récit et la nuit à la nuit en donne connaissance.
- Pas de paroles dans ce récit, pas de voix qui s'entende ; *
mais sur toute la terre en paraît le message et la nouvelle, aux limites du monde.
- Là, se trouve la demeure du soleil : tel un époux, il paraît hors de sa tente, *
il s'élance en conquérant joyeux.
- Il paraît où commence le ciel, il s'en va jusqu'où le ciel s'achève : *
 rien n'échappe à son ardeur.
- La loi du Seigneur est parfaite, qui redonne vie ; *
la charte du Seigneur est sûre, qui rend sages les simples.
- Les préceptes du Seigneur sont droits, ils réjouissent le cœur ; *
le commandement du Seigneur est limpide, il clarifie le regard.
- La crainte qu'il inspire est pure, elle est là pour toujours ; *
les décisions du Seigneur sont justes et vraiment équitables :
- Plus désirables que l'or, qu'une masse d'or fin, *
plus savoureuses que le miel qui coule des rayons.
- Aussi ton serviteur en est illuminé ; à les garder, il trouve son profit. *
Qui peut discerner ses erreurs ? Purifie-moi de celles qui m'échappent.
- Préserve aussi ton serviteur de l'orgueil : qu'il n'ait sur moi aucune emprise. *
Alors je serai sans reproche, pur d'un grand péché.
- Accueille les paroles de ma bouche, le murmure de mon cœur ; *
qu'ils parviennent devant toi, Seigneur, mon rocher, mon défenseur !
- Rendons gloire au Père …